La santé bucco-dentaire des patients âgés

Les chiffres sont éloquents : ¾ des patients âgés ont un état bucco-dentaire incompatible avec une alimentation satisfaisante. Ce chiffre est très cohérent avec le fait que les maladies bucco-dentaires figurent au 3ème rang des pathologies touchant les sujets âgés.

Cette détérioration dentaire est elle-même responsables de nombreuses conséquences :

  • Les infections
  • La dénutrition, car les patients mangent de moins en moins, leur alimentation est plus sucrée et plus molle, ce qui est aussi un facteur d’aggravation de leur pathologie buccale. Et voici que se constitue un cercle vicieux qui vient entretenir et aggraver la situation.
  • Cette dénutrition est responsable d’un amaigrissement et d’une fonte musculaire qui expose le patient aux chutes et aux fractures – elles-mêmes entraînant le confinement au lit avec les multiples complications que l’on connaît.
  • La perte des dents et la détérioration rapide de la qualité du sourire a également d’importantes conséquences sociales : le sujet âgé perd confiance en lui, perd tout plaisir à s’alimenter – surtout avec ses proches – et finalement rompt ses liens et s’isole.